L’armée gabonaise célèbre son 60ème anniversaire

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a revêtu l’uniforme de la gendarmerie nationale gabonaise et les galons de général des corps d’armée pour superviser la célébration du 60ème anniversaire de la création des Forces Armées gabonaises.

La cérémonie s’est tenue au Camp Capitaine Ntchorere, à Baraka en présence du Premier Ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, des Présidents des Institutions Constitutionnelles, des membres du Gouvernement et des Officiers Généraux.


Arborant les galons de général des corps d’armée (5 étoiles), le numéro un gabonais a procédé à l’occasion à la décoration de plusieurs officiers.

En sa qualité de Chef suprême des Forces de Défense et de Sécurité, Ali Bongo tenu à rendre hommage au nom du Gabon, aux militaires qui ont œuvré au développement et à la consolidation des Forces Armées Gabonaises, ainsi qu’à tous ceux restés indéfectiblement attachés au service de la République.

« Que de chemin parcouru depuis le premier corps habillé de notre pays qu’était la gendarmerie en 1929, et dont je porte fièrement l’uniforme aujourd’hui », a notamment déclaré le chef de l’Etat gabonais dans son discours de circonstance.

Les femmes ont intégré l’armée gabonaise pour la première fois en 1962. Cette année là, le Président Léon Mba, père de l’indépendance gabonaise avait créé un détachement des Auxiliaires Féminins des Forces Armées Gabonaises (AFFAG).

Des militaires lors du défilé marquant le 60ème anniversaire de l’armée gabonaise © COM PR ID

Les Forces Armées, qui ne comptaient à l’origine que la seule Armée de Terre, se sont enrichies par la création et de l’autonomisation d’autres corps, à savoir: l’Armée de l’Air et l’Aviation Légère des Armées en 1972, le Corps des Sapeurs-Pompiers en 1977, la Marine Nationale en 1983.

Le corpus institutionnel des Armées s’est renforcé, avec la création de nouvelles entités, à l’image de la Garde Républicaine, du Service de Santé Militaire et du Génie Militaire. L’ensemble constituant désormais les Forces de Défense.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.