PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Landry Washington ne retournera plus en prison

Landry Washington ne retournera plus en prison

Landry Washington Amiang devant le palais de justice de Libreville le 13 janvier à Libreville © Gabonactu.com

Le cyberactiviste Landry Amiang Washington qui a comparu ce lundi au tribunal de Libreville pour outrage au chef de l’Etat ne retournera plus en prison à en croire les réquisitions du ministère public ayant requis une peine de, 3 ans + 4 mois + 18 jours.

L’avocat du cyberactiviste, Me Jean Paul Moumbembe a estimé que le ministère public a ajusté sa peine à la durée purgée par son client en prison.


« Notre client est définitivement libre », a clamé Me Moumbembe.

Landry Amiang Washington a passé 3 ans, 4 mois et 18 jours à la prison centrale de Libreville pour escroquerie, outrage au chef de l’État et incitation à la révolte populaire. Il a été libéré le 7 avril dernier.

Malgré cette libération, le cyberactiviste était reconnu coupable d’outrage au chef de l’État et incitation à la révolte populaire.

L’affaire a été mise en délibéré pour le 30 mars. Si le juge suit les réquisitions du procureur de la République, Landry Amiang Washington ne sera donc pas condamné à une peine qui l’obligera de retourner en prison.

« On comprend que le Gabon n’est pas un Etat de droit et moi je vais continuer à me battre pour que le Gabon devienne un Etat de droit, une démocratie », a déclaré Landry Amiang Washington à la sortie de cette audience. L’activiste a regretté le long délai imposé par la justice pour prononcer sa décision pour une affaire qui date d’il y a 4 ans.

Landry Amiang Washington souhaite vite se rendre aux USA, son pays de résidence et faire un bilan de santé après 3 ans passé à la prison centrale de Libreville. Il avait été interpellé dès sa descente d’avion en provenance des Etats unis d’Amérique en août 2016, à quelques jours de la tenue de l’élection présidentielle. Il a été jeté en prison sans jugement le 18 avril 2016. Malgré les pressions, la justice a pris tout son temps.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort