La HAC encourage SatCon à développer davantage son réseau TNT

Le Conseiller membre de la Haute autorité de la communication (HAC), Jean Français Mouwaka Ngonga, a au terme d’une séance de présentation et d’informations sur le projet de la Télévision numérique terrestre (TNT) au Gabon, indiqué à  l’opérateur SatCon  que le  développement de la TNT au Gabon n’est pas une option.

« Nous en tant régulateur, nous sommes satisfaits de constater que cette préoccupation est tout de même prise en compte par SatCon qui est un  opérateur investi au Gabon depuis 15 ans ;  la question de la TNT n’est pas une question facultative, elle n’est pas une option ; nous avons des engagements à l’international, le gouvernement est bien conscient de la situation et donc nous ne pouvons qu’encourager cet opérateur économique qui fait ici montre de son engagement en reconnaissant des engagements sérieux », a indiqué M. Mouwaka Ngonga.

Pour lui, ne pas faire de  la TNT maintenant c’est faire le choix du recule et c’est courir surtout  le risque  d’être coupé du reste du monde.


« Nous avons tout intérêt à nous engager pour le bien de notre économie et pour le bien de notre télévision », a-t-il souligné.

Couvrant  le Grand Libreville (Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum)  et quatre autres  capitales provinciales : Lambaréné, Oyem, Franceville et Port-Gentil, Satcon ambitionne étendre à terme son signal dans le reste  du pays.

« Nous travaillons pour étendre encore notre signal avec nos émetteurs relais dans le reste des provinces que nous ne couvrant pas encore », a annoncé Serges Curtis Apendo Ndifo, Directeur Marketing de SatCon.

Aussi, l’opérateur n’a-t-il  pas manqué de manifester son intention de s’installer durablement au Gabon en raison de sa stabilité et de son climat des affaires plus favorable.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.