La Gambie triomphe sur la naïveté et l’autosuffisance des gabonais (2-1)

La Gambie qui a échafaudé une stratégie d’enfer pour humilier le Gabon a récolté lundi les fruits de son travail de sape en remportant le match à domicile (2-1) et devenant ainsi co-leader avec le Gabon (7 points chacun) du groupe G comptant pour les éliminatoires de la CAN Cameroun 2021.

La Gambie n’a pas badiné avec les moyens. Confinement forcé des gabonais à l’aéroport de 23 heures à 7 heures du matin alors alors que 9 heures plus tard ils devaient descendre sur la pelouse. La guerre de l’usure a bien usé le mental des Panthères du Gabon qui ont à leur tour échafaudé un planning trop risqué.


Sur le terrain, les Gabonais ont été agréablement surpris de jouer sur un stade semblable à une prairie. Difficile dans ces conditions de développer un football de qualité sur cette pelouse.

Du coup, le staff dirigeant qui a préparé cette rencontre mérite d’être blâmé. Avoir passé trop de temps à Libreville alors que la sélection nationale aurait dû quitter Libreville vendredi pour Banjul. Les tracasseries imposées à l’arrivée n’auraient plus le même effet que ce qui s’est passé ce lundi.

Des joueurs pas acclimatés, harcelés mentalement, il n’y avait rien à attendre de la rencontre du jour. La défaite n’était pas une surprise. C’est le contraire qui aurait dû être un exploit.

Conclusion, la qualification automatique qui tendait les bras au Gabon a été sacrifiée sur l’hôtel des petits calculs idiots et peut être égoïstes.

La Présidence de la République doit imaginer une nouvelle Task Force sur le Onze national afin de démasquer les petits malins qui, pour des intérêts égoïstes ou des décisions hasardeuses, tirent la sélection nationale par le bas alors que les gabonais ont repris goût à supporter leur sélection nationale.

La Gambie a, à la fois rallumé la flamme patriotique des gabonais jugeant inacceptable le traitement infligé à leurs héros. Elle a aussi étiolé les espoirs de tout un peuple.

Daniel Etienne


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.