Gambie / Gabon : faut il espérer une victoire sur tapis vert ?

La Confédération africaine de football (CAF) s’est rapidement saisie des actes humiliants de la Gambie contre la sélection nationale du Gabon retenue à l’aéroport de Banjul de 23 heures à 7 heures du matin (soit 8 heures de punition) et déploré cette rétention dans un communiqué.

Selon le texte, la CAF a convoqué une réunion d’urgence par visioconférence avec les représentants des fédérations gabonaise et gambienne de football.

« Au cours de la concertation, le Secrétaire général de la CAF a clairement déploré cette situation malheureuse avant d’informer les deux parties de sa décision de saisir les instances disciplinaires en vue d’examiner les causes de cet incident, d’en établir les responsabilités et d’appliquer les sanctions conséquentes“, résume le communiqué.

Le Gabon pourrait faire valoir sa défaite du jour comme étant l’une des conséquences palpables de son échec sur le terrain. Comme réparation, il pourrait exiger la disqualification de la Gambie afin que son acte d’anti-jeu n’inspire plus une autre nation africaine.

Mais la Gambie a aussi ses raisons à faire valoir. Wait and see.

Marie Dorothée

Suivez nous et Aimez nos pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email