La HAC rappelle à l’ordre les médias privés en situation irrégulière au Gabon

L’équipe de la HAC©Archives. DR

Libreville, 7 décembre Gabonactu.com) – La HAC a adressé jeudi une convocation collective à une cinquantaine de médias privés, radios et télévisions, pour des auditions courant décembre, suite à leur situation jugée irrégulière.

 

Le 10 décembre à 9 heures locales, 20 responsables de radios émettant en modulation de fréquence dans la province de l’Estuaire seront entendus, dont Radio Nostalgie, Radio Ubuntu, Urban FM, Renaissance et Mapane FM.

 

Deux jours plus tard, le tour reviendra aux Télévisions Béthel Médias, Téléafrica, Renaissance, Canal espoir, Kanal 7, TV+ et Schékina.

 

Les radios de provinces devront se pointer à la HAC dès le 17 décembre. Il s’agit de Radio Nkoussou, Ubuntu, Mvouna, Mpassa pour ce qui est de Franceville et G3, Radio Mouila, KFM, Alpha FM et plusieurs autres.

 

Le 19 décembre, ce sera le tour des Télévisions analogiques Nkoussou, G3, Molvision, Médias plus, FIRE, Top bendjé et Kanal 7.

 

La HAC prévient que « toute personne qui, pour une raison ou pour une autre ne déférera pas à la présente convocation s’exposera à des sanctions administratives et/ou pécuniaires, conformément aux dispositions pertinentes de l’article 45 de l’ordonnance N°00000010/PR/2018 du 23 février 2018 portant création, organisation et fonctionnement de la Haute autorité de la communication ».

 

Lors de son enquête, l’agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF) a inventorié 73 stations de Radios émettant en modulation de fréquence (FM) et 19 chaines de Télévision analogiques sur le territoire national.

 

Précieux Koumba

Suivez nous et Aimez nos pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.