Le Gabon n’a plus de gouvernement (décision Cour constitutionnelle)

 Le Premier ministre sortant, Emmanuel Issoze Ngondet © Archives  Gabonactu.com

Libreville, 28 décembre (Gabonactu.com) – La présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo  a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi que les fonctions du gouvernement cessent dès la proclamation par son institution des résultats des élections législatives du 6 et 27 octobre.
 
Marie Madeleine Mborantsuo a précisé que cette délibération de  la Cour constitutionnelle est conforme à la constitution.Article L’article 34 de la constitution dispose que « les fonctions du Gouvernement cessent à l’issue de la présentation de serment du Président de la République, et à l’issue de la proclamation des résultats des élections législatives par la Cour constitutionnelle ».
 
Le gouvernement sortant assure les affaires courantes jusqu’à la mise en place d’un nouveau gouvernement.
 
Marie Madeleine Mborantsuo a officiellement proclamé les résultats des dernières élections législatives remportées à une écrasante majorité par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). La second formation politique au Gabon, en terme d’élus, devient Les Démocrates (LD) de l’ancien président de l’Assemblée nationale Guy Nzouba Ndama avec 8 élus. Il est suivi  du Rassemblement des émergents volontaires (RV) avec 6 élus et de Sociaux démocrates gabonais (SDG) avec 5 élus.
 
L’Union nationale de Zacharie Myboto sort très affaiblie avec un seul élu. Idem pour Démocratie Nouvelle (DN) de René Ndemezo’o Obaing (un seul élu).
 
Le Parti social démocrate (PSD) du Vice président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou arrache 2 sièges contre un seul pour l’Union pour une nouvelle République (UPNR) de Louis Gaston Mayila.
 


Carl Nsitou

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.