Gabon : certains partis de l’opposition pourraient intégrer la majorité présidentielle

Les camarades militants du PDG rassemblés autour de leur Distingué camarade Président Ali Bongo Ondimba lors du dernier congrès en décembre 2017 © D.R

La majorité présidentielle, sous la Direction du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) s’active pour revitaliser davantage son camp. Elle pourrait intégrer dans ses rangs sous peu certains partis politiques de l’opposition dite « responsable » ou « républicaine ».

La matérialisation de cette éventualité pour se faire lors de la tenue prochaine de la Convention de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence (CMRSE) dont la date n’est pas encore arrêtée. facebook mobil onay

De sources autorisées, cette grande messe politique aura pour entre autres objectifs, la révision de la charte de la majorité et l’adhésion de « la coalition de formations politiques soutenant l’action du Président de la République, Ali Bongo Ondimba ».

Certaines indiscrétions disent que les formations politiques concernées par cette possition adhésion pourraient être notamment, Démonocratie nouvelle (DN) de René Ndemezo’Obiang, le Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS) de Séraphin Ndaot Rembogo, l’Union du peuple gabonais (UPG) de Mathieu Mboumba Nziengui et bien d’autres.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Aimez nos pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.