La France et la CEEAC bouclent un exercice militaire pour terroriser les pirates de mer

         Photo @ marine française

Libreville, 30 juin (Gabonactu.com) – L’exercice militaire « Megalops 2 » organisé par la France via l’État-major des militaires français du Gabon à l’attention des marins de six pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) du 18 au 22 juin dernier a été un grand succès, selon un communiqué de l’ambassade de France au Gabon.
 
L’exercice a impliqué des marins venus du Cameroun, de la Guinée Équatoriale, de São Tomé-et-Principe, du Gabon, du Congo et de la République démocratique du Congo.
L’objectif était de mettre au point un plan efficace de lutte contre la piraterie maritime sur la façade maritime de la CEEAC, une zone réputée riche en pétrole et ressources halieutiques.
Des exercices, grandeur-nature, de simulation d’actes de piraterie en mer ont été organisés à l’aide des navires civiles, des plateformes pétrolières et des moyens militaires. La Marine française, par exemple, a projeté sur le théâtre des opérations son bateau l’aviso « Le Hennaf ».
 
« Plus qu’un exercice ponctuel, Megalops a permis de créer une véritable  plateforme coopérative dont les liens et les résonances s’étendent dans toute la CEEAC, voire au-delà », a résumé le communiqué.


Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.