Energie : bientôt une centrale solaire de 120 MW à Ntoum pour renforcer la SEEG

La société Solen basée à Dubaï a obtenu tous les accords de l’Etat gabonais pour ériger une centrale solaire photovoltaïque de 120 Mega Watts à Ntoum, à environ 40 km de Libreville dans le but d’accélérer la production de l’énergie verte et moins coûteuse, a appris Gabonactu.com

La centrale coutera 150 millions d’euros, soit environ 98 milliards 400 millions de francs CFA. Elle sera construite en deux phases. La première phase sera réalisée en 15 mois et permettra de produire 60 MW. La seconde phase permettra d’atteindre la capacité maximale de 120 Mega Watts prévue pour la centrale.


L’énergie produite sera automatiquement mise à la disposition de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) qui à son tour se chargera de sa commercialisation.

Le site du projet est situé à environ 16 kilomètres au sud-ouest de Ntoum et s’étend sur 251 ha de terrain.

L’Etat gabonais, représenté par plusieurs membres du gouvernement, ont signé le vendredi 11 mars dernier, à l’immeuble Arambo (siège du ministère gabonais de l’Economie), un contrat d’achat de l’électricité que produira Solen.

A travers ce contrat, Solen s’inscrit dans la volonté d’accompagner la stratégie gabonaise axée sur les énergies plus vertes. Libreville rêve de réaliser sa transition énergétique par une augmentation rapide du taux de production de l’hydroélectricité et l’énergie solaire. Le pays s’aligne ainsi aux objectifs du 6ème Sommet de l’Union européenne/ Union africaine qui s’est tenu à Bruxelles en février dernier.

La politique énergétique du Gabon a pour but de lutter efficacement contre le changement climatique et de protéger l’environnement.

Solen est une société spécialisée dans la construction de centrales solaires basée à Dubaï. Elle a des filières en Afrique.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.