Élections générales : le PSD présente ses Jockeys

Un candidat à la présidentielle, 26 aux législatives et 20 listes aux locales, c’est l’équipe avec laquelle le Parti social-démocrate (PSD ,opposition) de Pierre -Claver Maganga Moussavou compte concourir aux élections générales du 26 août prochain, sous réserve de la validation finale par le Centre Gabonais des élections.

C’est au cours d’une conférence de presse, mercredi, que le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre -Claver Maganga Moussavou, candidat à l’élection présidentielle, a dévoilé le nombre de candidatures déposées au Centre Gabonais des élections, en vue de prendre part aux scrutins du 26 août prochain.

« J’ai à vous annoncer que sur l’ensemble du territoire, nous avons 26 candidatures à la députation, dont 11 femmes candidates titulaires , 20 listes pour les élections locales municipales et départementales », a dévoilé M. Maganga Moussavou.

Et pour briguer les 143 sièges de députés et les centaines de sièges municipaux et départementaux, il compte sur les autres parti politique de l’opposition. Par ailleurs, pour multiplier ses chances, le PSD a tissé des alliances avec certains partis et acteurs de l’opposition, en l’occurrence, le PAGA, l’ASDJ, les partisans du pasteur Mounanga.

« Il vaut mieux être regroupé avec des éléments qui pètent le feu, qu’avec des éléments qui accompagnent le candidat », a déclaré Pierre -Claver Maganga Moussavou, qui s’est réjoui de la probable éligibilité de son Parti au franc électoral.

Sur ce point, l’ancien Vice Président de la République n’a pas manqué de s’insurger contre l’absence d’accompagnement financier dévolu aux candidats à la présidentielle.

« Je vais exiger que les candidats à la présidentielle qui auraient été retenus par la Cour constitutionnelle soient financés, même symboliquement, parce que le positionnement du vivre-ensemble passe par là », a-t-il lancé, dénonçant deux poids, deux mesures entre l’opposition et la majorité.

Pour ce qui est de son expérience en tant que vice président de la République d’Ali Bongo Ondimba, Pierre -Claver Maganga Moussavou a réitéré son pardon à l’endroit des Gabonais, tout en reconnaissant qu’il s’agit bien d’un honneur qui lui a été fait de servir son pays.

Estelle Amvane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: Undefined index: sfsi_mastodonIcon_order in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 175

Notice: Undefined index: sfsi_mastodon_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 268

Notice: Undefined index: sfsi_snapchat_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 277

Notice: Undefined index: sfsi_reddit_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 274

Notice: Undefined index: sfsi_fbmessenger_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 271

Notice: Undefined index: sfsi_tiktok_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 265
error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.