La Cour constitutionnelle a fait un coup d’État institutionnel le 30 avril 2018

 
Libreville, 30 mai (Gabonactu.com ) – Le Secrétaire général de l’union national, Zima Beyard Minault a dans une déclaration affirmé que la Cour constitutionnelle gabonaise a opéré un coup d’État institutionnelle le 30 avril dernier en décidant de dissoudre l’Assemblée nationale et de démettre le gouvernement et surtout de réécrire et d’interpréter la constitution.
 
L’union nationale demande aux organisations internationales d’exclure la Cour constitutionnelle du Gabon.
 
Le parti a rédigé un mémorandum adressé aux institutions internationales et aux chefs d’états de la sous région pour alerter sur cette violation de la Constitution.
 

Carl Nsitou



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.