Cinéma : la nouvelle série « Le futur est à nous » présentée en avant 1ère vendredi à Libreville

Le Groupe CANAL+ a présenté vendredi en avant première à Libreville sa 1ère série quotidienne du label CANAL+ORIGINAL en Afrique francophone : LE FUTUR EST À NOUS.

La présentation a eu lieu en présence de Serge Abessolo, Directeur de l’Institut gabonais du son et de l’image (IGIS) également acteur dans la série et du Directeur général de Canal+ Gabon, Edoh Signon.


À partir du 5 septembre, les abonnés CANAL+ pourront découvrir du lundi au vendredi en access prime time à 18H45 cette nouvelle série feuilletonnante et s’adressant à un public familial sur CANAL+POP (chaîne disponible dès le premier niveau d’accès).

Sélectionnée en compétition officielle francophone étrangère lors de la prochaine édition du Festival de la Fiction de la Rochelle, LE FUTUR EST À NOUS a réuni une équipe panafricaine de plus de 50 talents qui ont relevé un véritable défi de production, d’écriture et de réalisation jamais vu encore sur le continent.

Co-produite par CANAL+INTERNATIONAL, la production est signée ON EST ENSEMBLE PRODUCTIONS, à qui l’on doit notamment le succès de la série MAMI WATA, LA LEGENDE D’IVEZA, ou l’émission de divertissement 4 MARIAGES POUR UNE LUNE DE MIEL, diffusées sur les antennes de CANAL+ en Afrique.

Le créateur de la série n’est autre qu’Olivier Szulzynger, un des auteurs les plus reconnus de feuilletons quotidiens à succès en France, comme PLUS BELLE LA VIE ou UN SI GRAND SOLEIL. Ce dernier a participé à la formation et à l’accompagnement d’une équipe inédite de différents scénaristes venus de toute l’Afrique.

Après trois années d’écriture, la réalisation des 60 épisodes de 26’ est portée par six réalisateurs reconnus ou en pleine ascension avec Samantha Biffot, Franck Vlehi, Olivier Koné, Boris Oué, Andy Melo, Françoise Ellong. 

Serge Abessolo devant l’assistance

Véritable saga familiale avec ses énigmes et ses secrets, LE FUTUR EST À NOUS suit la vie quotidienne et les péripéties de plusieurs familles d’un quartier d’Abidjan, à travers 15 personnages forts, variés et de différentes générations.

Ces derniers sont interprétés par des talents de Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Gabon, de la République Démocratique du Congo, ou du Cameroun.

Présentation de la série à Libreville

En tête d’affiche, on retrouve des acteurs de renommée et connus du grand public tels que :
Mahoula Kane (INVISIBLES, CACAO, LES TROIS LASCARS), Halima Gadji (MAITRESSE D’UN HOMME MARIE), Serge Abessolo (CACAO, EKI) ou bien Ali Cissé (INVISIBLES).

Captivant, émouvant et drôle, LE FUTUR EST À NOUS est aussi le miroir de la société africaine, abordant des thématiques chères à tous.

Fabrice Faux, Directeur des Chaînes et Contenus de CANAL+INTERNATIONAL, déclare : « Le lancement du premier feuilleton quotidien en Afrique, LE FUTUR EST À NOUS, est une grande fierté pour CANAL+ ! Réunir autant de scénaristes, réalisateurs, acteurs et techniciens qui sont le « futur » du paysage audiovisuel africain nous conforte dans notre vision d’une Afrique créative, innovante et appelée à jouer un rôle de premier plan dans l’audiovisuel mondial. Je tiens à remercier chaleureusement tous les talents réunis par cette série pour le magnifique travail accompli et pour tout ce qu’ils vont faire vivre à nos téléspectateurs ! Car j’en suis sûr, on n’a pas fini de parler du FUTUR EST À NOUS ! »

Samantha Biffot et Pierre-Adrien Ceccaldi, ON EST ENSEMBLE PRODUCTIONS, poursuivent : « Nous sommes très fiers de présenter enfin la série au public après plus de trois ans de travail, d’échange et d’effort avec l’ensemble de nos équipes. Nous avons eu à cœur de créer une série qui appartienne à tout le monde, que ce soit ceux qui lui ont donné vie (scénaristes, techniciens, réalisateurs) comme ceux qui la regarderont et dont nous espérons qu’ils se saisiront de ses histoires et de ses personnages. Grâce à l’incroyable casting panafricain, LE FUTUR EST A NOUS devrait réunir et fidéliser de nombreux téléspectateurs de Dakar à Kinshasa, en passant par Libreville. Et nous avons déjà hâte de développer les 120 prochains épisodes pour que cette extraordinaire aventure continue… »

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.