Bonaventure Nzigou Manfoumbi prochain leader de l’opposition gabonaise ?

Le nouveau député du 2ème siège de la Douigny (Moabi) Bonaventure Nzigou Manfoumbi @ Archives Gabonactu.com

 
Libreville, 2 novembre (Gabonactu.com) – Le président du Front d’égalité républicaine (FER, opposition),  Bonaventure Nzigou Manfoumbi est le seul chef des partis de l’opposition élu député aux législatives du 27 octobre dernier, donnant ainsi une légitimité certaine à cet opposant, contrairement à ses pairs copieusement battus.
Le leader du FER est auréolé par sa victoire (52,58%) aux législatives 2018 dans le 2ème siège du département de la Douigny (Moabi). Il a battu Herménégile Bussa-Bussambe (47,42%), un jeune loup du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) qui a vu ses ambitions s’effriter.
Bonaventure Nzigou Manfoumbi peut se prévaloir d’être élu dans l’ancienne citadelle imprenable du PDG. Depuis le retour du multipartisme en 1990, le 2ème siège du département de la Douigny avait toujours été occupé par Séraphin Moundounda, ancien hiérarque du parti au pouvoir devenu d’une manière fracassante opposant en 2016.
Bavard et bon rhéteur, l’ex cadre de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) devra disposer d’une tribune privilégiée à l’Assemblée Nationale pour se fabriquer une stature d’homme d’Etat.
Opposant modéré, l’homme politique est considéré par l’opinion comme proche du pouvoir. Mais il dispose tout de même dorénavant d’une légitimité, contrairement à d’autres leaders de l’opposition à l’instar de Guy Nzouba Ndama (Les Démocrates), d’Alexandre Barro Chambrier (RHM) et de Jean de Dieu Moukagni Iwangou, tous candidats perdants des législatives 2018.


Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.