La Gambie soumet les Panthères à l’usure

Les panthères du Gabon passant la nuit à même le sol de l’aéroport de Banjul © D.R

L’attitude du coach de la Gambie lors du match aller de Franceville le 12 novembre courant trahissait déjà un manque de fairplay. Selon les chroniqueurs sportifs gabonais, la Gambie avait promis l’enfer aux gabonais à Banjul. Comme promis, Pierre Emerick Aubameyang et ses coéquipiers ont subi un traitement chirurgical pour saper leur moral et alourdir leurs jambes sur la pelouse durant le match retour de la CAN Cameroun 2021 prévu cette fin d’après-midi dans la capitale Gambienne.

Une nuit passée à même le sol pour des vedettes internationales, les images parlent et resteront dans l’histoire du football africain.

La Gambie a usé des subterfuges pour attaquer et user ses adversaires. Le Corona-business a bien marché pour justifier cette forfaiture.

La Gambie est certes à condamner. Mais le staff dirigeant de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) est aussi à gronder. Improvisation, manque de prévision et de vision. Ces actes d’antijeu sont légions. Il faut donc les prévoir.

Amener l’équipe dans un pays moins de 24 heures avant le match ne fait pas trop sérieux. L’excuse d’une supposée opposition de la Gambie de fournir un stade d’entrainement aux Panthères ne tient pas la route. Si cela est vrai, il fallait aller installer une base à Dakar où les conditions climatiques et le décalage horaire sont identiques à Banjul.

Qu’à cela ne tienne, il reste à Pierre Emerick Aubameyang et ses coéquipiers de démontrer sur le terrain qu’ils sont des professionnels rompus à toute épreuve. Qu’ils positivent afin de transformer cette humiliation en victoire qui jettera l’opprobre sur les dirigeants gambiens.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Aimez nos pages

1 Commentaire

  1. Ange Moutsinga
    17 novembre 2020 - 14 h 02 min

    Hum

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email