Adresse d’Ali Bongo au parlement : pas de place pour monsieur tout le monde

Le Secrétaire général de l’Assemblée nationale, Patrick Ndongo, a prévenu mercredi dans un communiqué que l’hémicycle du palais Léon Mba ne pourra pas recevoir toute personne non invitée à l’adresse du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba ce vendredi 25 juin devant les députés et sénateurs réunis en congrès.

« Bien que cette séance soit publique, les mesures barrières dictées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la Covid 19 contraignent le parlement à ne recevoir que les personnes formellement conviées à cet effet », justifie l’Assemblée nationale dans son communiqué lu sur le plateau de la télévision nationale gabonaise (Gabon 1ère) part Patrick Ndongo.


Le texte précise que tous les députés et sénateurs présents à Libreville doivent participer à cet exercice républicain.

L’article 24 de la constitution gabonaise dispose en effet que « le président de la République communique avec chaque chambre du Parlement par des messages qu’il fait lire par le président de chacune d’elles. A sa demande, il peut être entendu par l’une ou l’autre des chambres. Hors session, chacune des chambres est convoquée spécialement à cet effet. Ces communications ne donnent lieu à aucun débat ».

Au pouvoir depuis octobre 2009, Ali Bongo n’a quasiment pas fait usage de cette disposition dans les formes prévues ce vendredi.

Les sujets à l’ordre du jour de la communication présidentielle n’ont pas été révélés.

L’actualité politique au Gabon reste dominée par le projet d’adhésion du Gabon au Commonwealth, l’organisation qui regroupe les anciennes colonies britanniques. Le Gabon est par contre une ancienne colonie française. Il est membre fondateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Le parlement gabonais a été très sollicité pour la reconduction régulière de l’état d’urgence sanitaire à cause de la persistante de la pandémie du Covid 19. Ces sujets pourront être évoqués dans le message de vendredi.

Marie Dorothée et Xinhua


One thought on “Adresse d’Ali Bongo au parlement : pas de place pour monsieur tout le monde

  1. Que peut-on attendre ? Rien d’intéressant pendant que nombre de gabonais meurt en masse, faute de soins sanitaires décents?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.