Au moins 9 personnes interpellées devant la Cour constitutionnelle à Libreville

La Police gabonaise opérant des interpellations  ©  DR

Libreville, 22 novembre (Gabonactu.com) – Au moins 9 personnes, en majorité des femmes, ont été interpellées jeudi devant la Cour constitutionnelle où une vingtaine des femmes ont tenté de manifester pour remettre au président de cette haute juridiction, Marie Madeleine Mborantsuo une déclaration demandant sa démission.
 
 » Toute la République gabonaise a aujourd’hui les yeux rivés sur vous. Si le Gabon bascule dans la  violence, le peuple tout entier vous tiendra pour responsable de ce chaos. C’est pourquoi, nous avons décidé de venir vous porter ce message, de femmes à femme, de mères à mère. Madame  Mborantsouo, faites une minute appel à votre conscience. L’histoire vous offre l’occasion unique de  vous amender aux yeux du peuple gabonais dont vos prises de parti vous ont complètement  décrédibilisée au poste de Présidente de la Cour Constitutionnelle « , ont écrit ces femmes dans leur déclaration visible dans les réseaux sociaux.
 


« Démissionnez Madame! Et recherchons toutes ensemble la meilleure voie pour un retour à la  cohésion nationale que notre pays n’a plus connue depuis les hold-up électoraux de 2009 et 2016 « , ont-elle exigé.

 
Ces femmes accusent la présidente de la Cour constitutionnelle gabonaise de violation de la constitution en y ajoutant un alinéa ayant permis au vice-président de la République de présider un conseil des ministres.
 
Elles n’ont pas réussi à remettre leur texte au destinataire. La police anti-émeute en embuscade dans les environs depuis plusieurs heures est rapidement intervenue pour disperser les manifestants.
Voici la liste des personnes interpellées (liste non confirmée par la police).

Émilie DONDIA
– Tito Allard
– Arena Mamboundou
– Curtis Magnounou
– Cansty Ondo
– Olivier Endomane
– Boudjou
– Didier
– Euridice Zang
Camille Boussoughou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.