Une ONG et le PRC organisent des assises sur le sort des handicapés au Gabon

Le coordonnateur des assis Waldys Bethyno Moubambengha © Gabonactu.com

L’ONG BANIAMESSEBE, qui veut dire en langue locale Inzebi, ‘’que l’on ne se moque pas de moi’’, en collaboration avec le Parti du réveil citoyen (PRC), a ouvert mercredi 1er décembre à Libreville  les ‘’assises  des ONG et Associations des personnes handicapées’’ dont l’objectif est d’élaborer un rapport pertinent assorti des  propositions idoines pour sortir les personnes vivant avec la situation de handicap au Gabon de la marginalisation.

La réflexion sous forme d’atelier se déroulera pendant trois jours à la ‘’Maison commune’’, siège du PRC, sis au quartier résidentiel Pavillon, dans le 1er arrondissement de Libreville. Les handicapés, principaux acteurs vont plancher sur les différentes thématiques à savoir : L’éducation, la  formation et emploi ; la santé et prise en charge sociale ; le logement, la  mobilité et accès aux lieux publics ; et enfin le financement des organisations, ainsi que la promotion du handisport et loisirs.


« Voilà donc notre mère patrie, loin de nous aider à vivre ,nous regarde mourir sans sourcier , voilà donc disais-je, le préalable qui justifie les présentes assises, il nous faut donc agir, réfléchir sur nos problèmes et produire des solutions pour nous faire sortir de cet abime ; attendre qu’on pense à nous n’a rien donner, il est temps que qu’on agisse non pas en se lamentant mais peut en changer de posture », s’est indigné dans son mot circonstanciel, Waldys Bethyno Moubambengha, coordonnateur desdites assises.

Les handicapés participants aux assises organisées par l’ONG BANIAMESSEBE et PRC le 1er décembre à Libreville © Gabonactu.com
Les handicapés participants aux assises organisées par l’ONG BANIAMESSEBE et PRC le 1er décembre à Libreville © Gabonactu.com

Le Gabon compte près de 40 000 personnes en situation de handicap selon les statistiques officielles. Ces personnes seraient frappées par une forme d’exclusion en termes d’éducation, d’accès aux infrastructures, d’intégration scolaire et professionnelle ainsi que d’acceptation sociale.

Dans son laïus ouvrant ces assises, le président du PRC, Thérence Gnembou Moutsona dont le leitmotiv est la lutte contre les inégalités sociales, a indiqué que le « handicap au Gabon est un frein à  l’insertion socio-professionnelle, avec pour corollaires le chômage et l’isolement social, entrainant, la marginalisation et précarité ».

Le Président du PRC, Thérence Gnembou Moutsona exhortant les peronnes en situation de handicap à faire des propositions pertinentes © Gabonactu.com
Le Président du PRC, Thérence Gnembou Moutsona exhortant les peronnes en situation de handicap à faire des propositions pertinentes © Gabonactu.com

Les plateformes participant à ces assises des  personnes handicapées  soutenues  par le  PRC sont notamment,  la Fédération nationale des personnes handicapées, l’Association nationale des personnes handicapées, l’Association des étudiants handicapés d’Akanda, l’Association des Albinos, l’Association des Malvoyants, Atace Handi, la Fédération Omnisports des personnes handicapées (FEGOPH), l’Association DREPAZEROCYTOSE et l’association des Sourds et Malentendants.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.