Un nouveau patron à la tête de la Société équatoriale des mines

Elvis Ossindji, a été promu mercredi en conseil des ministres au poste de Directeur général de la Société équatoriale des mines (SEM) qui peine à s’affirmer comme un pilier de l’économie nationale gabonaise malgré les énormes richesses minières du pays.

Créée en 2011, la SEM est une société anonyme dont l’Etat gabonais est l’unique actionnaire. La société a pour mission de faciliter le développement des ressources minérales du Gabon. Ses activités sont axées sur l’expansion et le développement de minéraux stratégiques nationaux.


Sa présence sur le terrain est anecdotique. Son impact sur les finances publiques n’est pas aussi visible. Sa marque, sa méthode et son dynamisme pour faire rayonner la société sont attendus.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.