Un crâne humain repêché de la rivière Dola à Ndendé

Un pécheur a fait une curieuse découverte le 17 juillet 2022 dans la rivière Dola, en repêchant un crâne humain, apparemment,  alors qu’il était en train de pécher avec l’Arbalète.

Le crâne était encore collé avec les os de la mâchoire ceinturée par les dents. Le parquet de Mouila alerté par cette découverte macabre a dans aussitôt  dépêché son représentant,  Darmel Nguema Ondo pour s’enquérir des faits.

Les pécheurs à l’origine de cette découverte ont été auditionnés puis relâchés en attendant la poursuite de l’enquête. Le parquet a mis à contribution l’expertise du Dr Olivier Mupépé, médecin chef du Centre médical de Ndendé pour déterminer s’il s’agit bien des restes humains.


A Ndendé « neuf routes », ville réputée mystique et dangereuse, les disparitions sont légion.  Le 25 avril 2022, un certain « Pambou Dock », la quarantaine révolue,  était parti pour une partie de baignade en fin d’après-midi dans ce même cours d’eau. Il  n’est jamais plus revenu dans son domicile du quartier Poto-Poto.

Depuis le 08 juillet courant, la ville est encore consternée par la double disparition   de deux adolescents âgés de 6 ans et 4 ans.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.