Un cadre de l’Union nationale rejoint l’UDIS de Hervé Patrick Opianga

L’ancien opposant, Ghislain Nguema Ella , désormais militant de l’UDIS  justifiant son choix le 15 janvier à Libreville © Gabonactu.com

Le coordonnateur de  l’Union nationale (UN, opposition radicale) du quartier Nzeng Ayong, le plus grand localisé dans le 6ème arrondissement de Libreville, Ghislain Nguema Ella, par ailleurs président de l’Association vigilance citoyenne (AVC), a annoncé samedi 15 janvier 2022 son adhésion  à l’Union pour la démocratie et l’intégration sociale (UDIS, majorité), le parti de Hervé Patrick Opianga, dit « HPO », un proche du Président Ali Bongo Ondimba.

« J’ai adhéré personnellement à UDIS  en tant que citoyen ; à partir de cet instant avant d’aller de quartier en quartier pour sensibiliser  comme je sais le faire, il fallait que je vous réunisse pour vous le dire de manière solennelle », a annoncé M. Nguema Ella en exhibant sa nouvelle carte de membre sous les ovations des dizaines de sympathisants venus  écouter le message dans une salle de fête du 6ème arrondissement de Libreville.


Quelques sympathisants venus soutenir Ghislain Nguema Ella © Gabonactu.com
Quelques sympathisants venus soutenir Ghislain Nguema Ella © Gabonactu.com

Le désormais militant de l’UDIS qui a démissionné récemment de l’Union nationale a de ce fait appelé ses compagnons de lutte encore hésitant de le rejoindre dans cette nouvelle formation politique à l’avenir, dit-il, prometteur.

« Vous aussi, j’attends que vous ayez cette carte pour qu’ensemble nous préparions notre vie », a-t-il lancé non sans critiqué son ancien parti qu’il a servi avec abnégation depuis des années, sans que celui-ci, lui soit reconnaissant.

Pour Ghislain Nguema Ella, depuis 2013  l’Union nationale a toujours eu des conseillers au sein du conseil municipal du 6ème arrondissement grâce à son travail de terrain. En apparenté avec les conseillers du Rassemblement héritage  et modernité (RHM, opposition radicale), le parti de Zacharie Myboto dirigé désormais par Paulette Missambo dispose même d’un  maire adjoint.

Selon lui,  après l’élection, « ils ne sont plus jamais revenus vers nous, mais entre-temps c’est nous qui les avons portés, parce que c’est nous qui faisions de porte à porte, c’est nous qui connaissons qui vote ».

L’ancien cadre de l’Union nationale qui prend l’engagement de servir sa communauté au sein de l’UDIS avec « l’esprit d’ouverture, d’entraide et d’amour » veut investir toute son énergie pour ratisser large durant les élections générales (législatives, locales et présidentielle » de 2023.

Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.