Tunis : 8 étudiants gabonais brutalisés par les policiers

Huit étudiants gabonais installés à Tunis ont été victimes d’une descente musclée à leur domicile, le 4 décembre aux environs de 16 heures par les agents de la police. Si les mobiles de la perquisition n’ont pas été expliqués, les étudiants affirment avoir perdu de l’argent, disques durs et ordinateurs au cours de la fouille de leur appartement ayant duré 30 minutes, rapporte le média en ligne Gabonreview.com

C’est une scène surréaliste qu’ont vécue 8 étudiants gabonais installés à Tunis. Le 4 décembre aux environs de 16 heures, Jean-Bruno Jeanginoh Nguamateka, Irvine Mala, Jordan Leyoko, Kevine Blondel Ndomba, Variack Ponga, Thiaw Imouela, Boma Yaba et Heij Fawzy Liyama ont vu débarquer à leur domicile une dizaine de policiers armés.

Selon Jordan Leyoko, joint au téléphone par Gabonreview depuis Tunis, «après avoir défoncé brutalement la porte, ils nous ont pointé les armes, nous demandant de nous coucher à même le sol. Sans rien dire d’autre, ils nous disaient l’argent! L’argent où est l’argent où est l’argent ».

Ils se sont ensuite «mis à fouiller toutes les pièces de l’appartement. Ils ont emporté certains de nos disques durs, et des ordinateurs. Nous ne comprenons rien», a poursuivi l’étudiant. Après la fouille ayant duré 30 minutes, Jordan Lekoko et ses amis affirment avoir perdu plusieurs objets: «l’un de mes camarade a perdu 90 dirham et l’autre près de 250 dirham. Nous avons également perdu les disques durs».

Après l’appartement habité par les étudiants gabonais, les policiers se sont dirigés dans un autre appartement où réside un étudiant nigérian. Ce dernier a été «embarqué dans le véhicule de la police et n’est jamais revenu jusqu’à ce jour», a déclaré Jordan Lekoko. Ce dernier et ses amis se sont rendus au Commissariat de police pour s’informer sur cette descente musclée de la police. «On nous a juste laissé entendre que ce n’était pas les policiers de ce commissariat».

Vu la gravité de la situation, Jordan Leyoko et ses camarades ont saisi l’ambassade du Gabon. «On nous a demandés d’attendre lundi vu que c’est le week-end», a expliqué  Jordan Leyoko. Les huit étudiants gabonais partagent un appartement de 3 chambres. Si certains parmi eux affirment avoir fini les études et s’apprêtent à rentrer au pays, d’autres sont encore en 3e et 4e année d’université, a expliqué Jordan Leyoko.

Plusieurs jeunes gabonais ont choisi la Tunisie pour leurs études supérieures. Ils vivent généralement en communauté dans des appartements communs dans ce pays où les hommes de couleur noire sont très souvent stigmatisés et victimes de diverses agressions. Insultes racistes, brimades, agressions dans les transports en commun et les marchés sont le lot quotidien des étudiants subsahariens. La police n’est pas souvent prompte lorsqu’elle est saisie.

Marie Dorothée et Gabonreview

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: Undefined index: sfsi_mastodonIcon_order in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 175

Notice: Undefined index: sfsi_mastodon_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 268

Notice: Undefined index: sfsi_snapchat_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 277

Notice: Undefined index: sfsi_reddit_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 274

Notice: Undefined index: sfsi_fbmessenger_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 271

Notice: Undefined index: sfsi_tiktok_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 265
error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.