Transparence électorale en 2023 au Gabon : l’opposant Mike Jocktane doute de la bonne foi du régime d’Ali Bongo

Le président du Gabon Nouveau, Mike Jocktane © D.R

L’opposant Mike Jocktane a dans un tweet douté de la bonne foi du régime d’Ali Bongo pour garantir la transparence électorale durant l’élection présidentielle de 2023 au Gabon.  


« A deux ans du scrutin présidentiel au Gabon, on en est toujours à douter de la bonne foi du régime ABO quant à la transparence du vote et l’élimination de la fraude », a tweeté M. Jocktane.  

Pour le président du parti le « Gabon Nouveau » qui pourrait certainement se porter candidat, « toute l’opposition a un ennemi commun : la fraude de la part du système en place lors de l’élection présidentielle ».

« Il est illusoire d’espérer paix et développement sans un minimum de crédibilité dans les processus électoraux », a-t-il insisté.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.