Tournée Républicaine : Ali Bongo promet de consacrer le prochain septennat à l’éducation professionnelle pour l’emploi des jeunes

 

Lambaréné, Gabon (Gabonactu.com) – Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba en tournée Républicaine dans l’arrière-pays, a proposé vendredi dans un meeting à Lambaréné (sud du pays) « le septennat de l’éducation professionnelle pour l’emploi des jeunes », un vaste programme devant allier la formation et l’emploi des jeunes dont le taux de chômage est de 30%.

 

« Nous allons lancer à côté de la décennie de la femme, le septennat de l’éducation professionnelle pour l’emploi des jeunes », a annoncé le numéro un gabonais, qui sollicite un second septennat. Il a par la suite demandé la confiance de ses compatriotes pour que cette initiative soit effective.


 

Pour Ali Bongo, la jeunesse constitue un maillon essentiel dans le développement du pays. Avec une population estimée à 1, 7 million d’habitants, les jeunes oscillent autour  de 70 %. Un véritable  atout qui mérite, ajout-il d’être capitalisé.

 

Le président gabonais a réitéré son invite à l’égard de la jeunesse pour un changement de mentalité à travers le slogan « changeons ensemble ». « Ne vous  laisser plus manipuler par des hommes politiques  qui vous disent aller casser, bruler », a-t-il  exhorté, appelant par ailleurs ces derniers à aller à l’école et se préparer pour l’avenir.

 

Comme lors des précédentes, étapes de son périple, le chef de l’Etat, Ali Bongo n’a pas ménagé ses opposants qui le traite « d’étranger ». « S’ils disent que mon acte de naissance est faux ils n’ont qu’aller attaquer l’Etat français et la maire de Brazzaville », a ironisé le président gabonais qui qualifie cette manœuvre politique de simple distraction.

 

Confronté souvent à un problème d’eau potable, la ville de Lambaréné sera dotée sous peu d’une nouvelle centrale de traitement d’eau. L’eau de la ville du docteur Schweitzer présente un arrière-goût Salé.  Au titre toujours des doléances, les migovéens à travers le député de la commune de Lambaréné, Richard Auguste Onouviet, ont souhaité  l’implantation d’un centre de formation professionnelle dans la localité et le service des pompiers pour pallier au problème récurrent d’incendies dans la ville.

 

Le Notable


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.