Tourisme : 120 entreprises gabonaises au bord du gouffre

Le ministre du tourisme Pascal Houangni Ambouroué, analysant avec l’ensemble des acteurs des secteurs la situation touristique critique au Gabon  © Com MT
120 entreprises gabonaises du secteur tourisme, regroupées au sein de la plateforme « Club Tourisme de Libreville », fortement impactées par la crise sanitaire du Coronavirus (Covid-19) qui sévit dans le pays depuis 5 mois, sont en passe de faire faillite.

La situation difficile dans ce secteur a conduit le ministère du tourisme à organiser un séminaire jeudi pour sauver les 20 000 emplois menacés par cette crise sanitaire, caractérisée par la fermeture prolongée des différents établissements hôteliers.  La réflexion présidée par le patron du département ministériel, Pascal Houangni Ambouroué visait à faire l’examen des « préoccupations du secteur touristique et de voir avec les différentes entités, les actions à mener en vue d’une relance urgente, efficace et sécurisée » des activées. sifresizhizmet com
« A travers un exposé PowerPoint axé sur le protocole sanitaire avec un point d’honneur sur les pistes de solution pour sauver le navire tourisme qui se noie, Monsieur le Ministre Pascal Houangni Ambouroué a décliné les différents axes qui vont constituer les points essentiels du document de cadrage qui va être présenté à Mme le  Premier Ministre Chef du Gouvernement pour favoriser et accélérer une relance sécurisée de l’activité dans le secteur touristique », a indiqué un communiqué du ministère du tourisme dont Gabonactu.com a obtenu copie.
En collaboration avec les opérateurs du secteur tourisme, le membre du gouvernement a lancé une campagne de contrôle d’application du protocole sanitaire.  La vaste opération consistera, indique-t-on, à identifier et répertorier les établissements clos du secteur réunissant toutes les conditions nécessaires pour une réouverture sereine.
Malgré la tendance baissière dont la séroprévalence est de 7,9 %, le Gabon a prorogé le 14 août dernier pour 45 jours, les mesures sanitaires de prévention, de lutte et de riposte contre la covid-19 autorisées par le parlement le 29 juin 2020. Le pays compte 8 319 cas testés positifs au Covid-19 dont 6614 guérisons et 53 décès.

Antoine Relaxe



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.