Sobraga : les caciques au sommet de la gloire

La Direction Générale de la Société des Brasseries du Gabon a procédé le 26 novembre dernier à la décoration des agents totalisant 10, 20 et 30 ans d’ancienneté dans l’entreprise. L’occasion de revenir sur les valeurs fondatrices qui sous-tendent le dialogue social au sein de cette entreprise qui jouit depuis de nombreuses années d’une cohésion et d’un esprit d’équipe exemplaires.

Réunis le vendredi 26 novembre dernier à l’hôtel Boulevard aux Acaés, ce sont au total 120 agents qui ont reçu leurs médailles du travail pour leur ancienneté au sein de la Société des Brasseries du Gabon.


En présence du Ministre de l’Emploi, de la Fonction Publique, du Travail et de la Formation Professionnelle, Porte-Parole du Gouvernement, Mme Madeleine BERRE, de la Direction Générale de la Sobraga et des représentants syndicaux, le Directeur des Ressources Humaines des Brasseries du Gabon, Guy Germain ESSONO EKOUA, a salué l’abnégation et le dévouement de ces « caciques » qui œuvrent chaque jour pour matérialiser la vision de la Sobraga : « Être l’entreprise préférée des Gabonais et un acteur régional de référence dans le management de la qualité, la capacité d’innovation et l’engagement citoyen ».

Cet événement est d’autant plus significatif, qu’il s’est déroulé le lendemain de la promulgation de la loi n°022/2021 du 19 novembre, portant Code du Travail en République Gabonaise, qui permettra d’affermir et d’améliorer le dialogue social.

Au cours de cette cérémonie de décoration organisée pour le compte des exercices 2020 et 2021, huit agents ont reçu la médaille d’or pour leurs 30 années passées au sein de l’entreprise. Douze employés ont reçu une médaille d’argent, récompensant leurs 20 années au service de la Sobraga. Enfin, cent agents ont reçu leur première médaille, la médaille de bronze, marquant leur première décennie dans la grande famille des Brasseries du Gabon.

Comme l’aura à juste titre souligné le Directeur des Ressources Humaines de la Sobraga, « lorsqu’on reste 10 ans, 20 ans ou mieux encore 30 ans, dans une même société, on fait preuve de fidélité, de courage, de dévouement et d’abnégation ; (…) cela signifie que le salarié est en fusion avec son entreprise, qu’il est véritablement en symbiose avec elle et que celle-ci devient, dès lors, sa seconde famille : l’entreprise se développe grâce à la force de travail du salarié et, en retour, l’entreprise permet au salarié de prendre l’ascension sociale ».

Ce sont les fondements du contrat social qui permettent à la Sobraga de jouir d’une stabilité et d’une cohésion exemplaires depuis de nombreuses années, grâce à un dialogue social constructif qui a permis d’enregistrer de nombreuses avancées en plus d’un demi-siècle d’existence. Un climat social sain qui a été illustré de la plus belle manière par les mesures d’accompagnement très rapidement mises en œuvre dans le cadre de la riposte à la pandémie de Covid-19 et qui ont permis de garantir une protection optimale des agents de la Sobraga depuis le début de la crise sanitaire.

Des avancées sociales qui ont permis aux Brasseries du Gabon d’enregistrer également de nombreux succès sur le plan sous-régional, notamment avec l’obtention de l’ensemble des certifications internationales : KORE, ISO 9001, 14000, 18000 et 22000, mais également de continuer à enrichir son offre et de poursuivre son engagement RSE auprès des communautés.

La cérémonie de décoration, qui a été un moment de réjouissances, permettra aux nouvelles générations de s’inscrire dans le sillon de leurs aînés, car comme l’a rappelé Guy Germain ESSONO EKOUA, « les récipiendaires d’aujourd’hui sont des modèles qui doivent servir d’exemples aux plus jeunes ».

Source : SOBRAGA


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.