Saturation de la décharge de Mindoubé : des experts de l’UE lancent une sérieuse étude

Une délégation d’experts de l’Union européenne (UE) a entamé lundi une visite d’inspection au Gabon dans la perspective de la création d’un Centre de Traitement et de Valorisation des Déchets pour le « Grand Libreville » afin de désengorger la décharge publique de Mindoubé saturée depuis plusieurs décennies.

La délégation est mandatée par la Banque Européenne d’Investissements (BEI), bras financier de l’UE pour ce genre de projet.


Libreville et l’UE ont démarré les négociations sur ce projet depuis février 2020. C’était à l’occasion de la visite de prospection à Libreville de Nikolaos Milianitis, Chef de Représentation régionale de la BEI pour l’Afrique centrale.

Les discussions entre les deux parties avaient été relancées à l’occasion d’une séance de travail par visioconférence le 7 septembre 2020 après des mois d’interruption à cause de la pandémie du Covid 19.

Ce lundi, la délégation s’est rendue au cabinet de Carmen Ndaot, Ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats Publics-Privés, chargé de l’Amélioration de l’Environnement des Affaires.

La capitale gabonaise fait face depuis plusieurs années à une saturation de son unique décharge publique. Toutes les solutions imaginées pour sa réhabilitation ou la création d’une nouvelle décharge ont échoué.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.