Révéler les circonstances de survenue et les procédures de prise en charge des maladies professionnelles

C’est la trame des discussions et échange de bons pratiques organisés par le Département de médecine interne et spécialités médicales, dans le cadre de la troisième session annuelle des enseignements post-universitaires, à l’auditorium du Chul.

Concrètement il s’est agi, autour d’une dizaine de communications, de faire connaître à l’assistance les différents types de risques professionnels et la conduite à tenir lors de la survenue de ces risques.

Selon le Dr Nicole Poudy Épigat Apinda, Chef de service de la médecine du travail, un risque professionnel est l’exposition d’un agent à un danger physique ou psycho-social à l’occasion de son travail.


Pour ce spécialiste, ces risques sont classés en deux (2) situations qui sont d’une part, les situations d’ordre physique généralement appelées accidents de travail et de l’autre, les situations dites aiguës que sont les maladies professionnelles à l’instar de la maladie de Parkinson.

Concernant la procédure de déclaration de l’accident de travail, elle se fait dans les 24 heures, de l’agent vers le Chef de service et dans les 48 heures, de l’employeur vers l’organisme de protection sociale : la CPPF/CNAMGS pour les fonctionnaires et la CNSS pour les travailleurs du secteur privé et la main d’œuvre non permanente.

Cette rencontre est une démarche qui vise à protéger le salarié en l’informant de ces droits et devoirs en matière de sécurité et de santé au travail.

Source : CHUL


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.