Réorganisation du secteur touristique : Mbigou veut prendre sa place avec sa pierre précieuse

Le député du 1er siège du département de la Boumi-Louetsi, Cyriaque Moukoundzi sensibilisant ses concitoyens de Mbigou sur la question du développement touristique dans la contrée ©  Gabonactu.com

A 800 Km de Libreville, Mbigou, chef-lieu du département de la Boumi-Louetsi dans la province de la Ngounié (sud), une zone montagneuse où il fait frais souvent surtout pendant la période estivale, se trouve des énormes gisements de ‘’Pierre de Mbigou’’, une pierre précieuse, unique en son genre très recherchée dans le monde. Dans le cadre de la nouvelle loi portant réglementation du secteur touristique, le député du coin, Cyriaque Moukoundzi a au cours de son récent compte rendu parlementaire, incité les populations du cru de se saisir de cette opportunité pour développer l’industrie touristique dans la région.  

« Il était question pour qu’on puisse s’organiser pour que cette pierre précieuse-là qui porte déjà très haut le flambeau de Mbigou soit reconsidérée, qu’on puisse organiser le travail dans le sens de mettre en place les maisons de l’artisanat et que les sculpteurs reviennent pour tailler cette pierre », a souhaité l’honorable Moukoundzi lors d’une série des rencontres consacrées au compte rendu parlementaire dans son fief politique.


L’honorable Moukoundzi a sillonné   tous les quartiers de Mbigou pour apporter la bonne nouvelle sur le tourisme ©  Gabonactu.com
L’honorable Moukoundzi a sillonné tous les quartiers de Mbigou pour apporter la bonne nouvelle sur le tourisme © Gabonactu.com

Des rencontres auxquelles participaient toutes les forces vives de la contrée (majorité, opposition, leaders religieux et autres autorités politico administratives). Il a ensuite appelé les populations à s’y intéresser pour une sereine auto-employabilité.    

Pour l’élu de Mbigou, la vraie pierre précieuse d’origine, au caractère tendre (stéatite) est bel et bien celle qui se trouve dans la localité, pas celle provenant dans d’autres carrières du pays à l’instar de la carrière d’Alibandeng dans le 1er arrondissement de Libreville.

La ville de Mbigou est célèbre pour sa pierre extraite dans les collines qui l’environnent. Depuis des générations les sculpteurs savaient mieux que quiconque mettre en valeur la tonalité grise à reflets verts ou grenat de cette pierre. Mbigou est localisée à 800 mètres d’altitude.

Dans les années 60 et 80, la ville de Mbigou attirait de nombreux sculpteurs et touristes à cause de sa précieuse pierre. L’activité est tombée en veilleuse à cause de son éloignement des grandes agglomérations (Libreville, Port-Gentil, Franceville et Oyem) et d’une route chaotique.    

L’un des avantages liés à la nouvelle loi portant réorganisation du secteur de tourisme dont  les boumilois devaient  profiter comme d’autres citoyens du pays est principalement, la mise en place d’un Fonds du développement du tourisme (FDT) ayant pour objet la participation au financement des projets et activités touristiques.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.