Quartier ça m’étonne : un air de modernité avant la présidentielle de 2023

Longtemps oubliés voir abandonnés, les habitants de « ça m’étonne », découvrent étonnés la transformation progressive de leur quartier.

Ça m’étonne comme l’indique son nom est une bourgade de la commune d’Owendo, banlieue de Libreville. Peuplé par des milliers d’âmes, le quartier a toujours été infréquentable à cause de l’état des routes.


Comme par enchantement, les choses semblent changer dans le bon sens. Tous les jours depuis près de trois mois environ, des ouvriers de la compagnie Colas sont à pied d’œuvre pour moderniser le boulevard principal du quartier.

Des ouvriers à l’oeuvre sur le chantier © Gabonactu.com

Les travaux démarrés à l’entrée du quartier à droite, progressent lentement mais surement vers l’entrée principale le Centre de métier Jean Violace (CDM). La ceinture est sur le point d’être bouclée.

A en croire des ouvriers trouvés sur le terrain, il sera désormais possible de partir sur une route bitumée ou en pavée de l’entrée de Pétro Gabon jusqu’à Ca m’étonne en contournant vers le stade du CDM. Un grand progrès autrefois inimaginable.

« Nous sommes très contents de la nouvelle route », a déclaré Rachelle, étudiante en licence professionnelle qui réside dans le quartier. La jeune fille déplore tout de même la lenteur des travaux mais espère que les bourbiers, la boue et autres souffrances endurés depuis des années seront bientôt un lointain souvenir.

Depuis que la route est entretenue, le nombre de clandos a augmenté. Ceci limite le temps d’attente d’un moyen pour entrer ou sortir du quartier.

Félix Manganga


One thought on “Quartier ça m’étonne : un air de modernité avant la présidentielle de 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.