Présidentielle 2016 : l’UE démarre sa mission d’observation électorale

Le chef de la mission et ses collaboratrices @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – La mission d’observation électorale de l’Union européenne au Gabon a officiellement démarré ce jeudi, a annoncé le chef de la mission Marya Gabriel lors d’une conférence de presse.


 

L’UE  a décidé de déployer plus d’une cinquantaine d’observateurs. Selon un accord conclu avec le gouvernement gabonais, la mission observera l’élection gabonaise, un mois avant le scrutin et 2 mois après.  Cette longue période permettra de mieux suivre le processus afin d’aboutir à des élections crédibles, libres et transparentes.

 

La mission consistera à dépoussiérer toutes les publications politiques des médias gabonais pour comprendre si tous les candidats ont le même temps de parole. Il y aura aussi des rencontres avec tous les candidats avant de se déployer dans tout le pays le jour du vote.

 

D’autres experts vont analyser les lois électorales gabonaises pour mieux comprendre le système électoral. Ils organiseront également rencontres avec tous les candidats avant de se déployer dans tout le pays le jour du vote.

Une équipe cadre est arrivée à Libreville le 12 juillet. Elle sera rejointe par 22 observateurs de longue durée le 27 juillet. Une semaine avant l’élection, 22 observateurs de courte durée les rejoindront ainsi qu’une délégation du Parlement européen. Au total, la mission comprendra environ 60 personnes.

 

Selon le communiqué de l’UE, le déploiement de la mission, arrivée au Gabon, à la demande des autorités, vise à contribuer à la transparence du processus électoral et au respect des libertés fondamentales. La Mission opère en toute indépendance et de manière neutre. Son mandat est d’observer toutes les étapes du processus électoral y compris la campagne électorale, le vote et la consolidation des résultats afin de réaliser une évaluation détaillée, impartiale et objective de l’ensemble du processus électoral au regard des normes nationales et internationales. La mission de l’UE collaborera avec d’autres missions d’observation internationale telle que celle de l’Union africaine.

 

La prochaine élection présidentielle gabonaise est prévue le 27 août prochain. 14 candidats dont le président sortant seront en lice lors de ce scrutin à un tour unique.

 

Outre l’Union européenne, l’élection présidentielle gabonaise sera également observée par l’Union africaine, l’OIF et la National democratic institut, une ONG américaine, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.