Pierre Alain Mounguéngui réélu avec 54% contre 36% pour Jerôme Effang Nzolo

Candidat à un 3ème mandat à la présidence de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), Pierre Alain Mouguéngui, 64 ans, a été réélu samedi à Lambaréné avec 54% des suffrages contre 36% pour son principal challenger l’ancien arbitre international Jérôme Effang Nzolo.

Pierre Alain Mounguéngui a remporté haut les mains le scrutin dès le 1er tour. Il dirigera la fédération durant les 4 prochaines années.


Le scrutin a été supervisé par un envoyé spécial de la Confédération africaine de football (CAF).

La campagne électorale a été très rude. Le gouvernement a tenté de s’immiscer dans le processus en tentant de rendre inéligible le président sortant.

A deux jours du scrutin, le ministère des Sports a promu M. Mounguéngui aux hautes fonctions d’Inspecteur général des services au ministère. Celui-ci a décliné l’offre par voie d’huissier de justice. L’acceptation de ces fonctions devait le rendre inéligible car les statuts de la FEGAFOOT interdisent l’occupation des fonctions administratives pour son président.

Jérôme Effang Nzolo, principal candidat malheureux du scrutin de Lambaréné a failli être définitivement écarté de la course. Il occupait à deux jours du scrutin les fonctions de Directeur général adjoint de l’Office national de développement du sport et de la culture (ONDSC).

Le ministère des Sports l’a demi de ses fonctions, question de remettre sa candidature sur les rails puisque la commission électorale l’avait écarté.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.