Perenco investira 260 milliards de FCFA en 2022 au Gabon pour accroitre sa production pétrolière et gazière

Le Directeur général de Perenco, Adrien Broche a annoncé, le 20 janvier 2022 à la Primature gabonaise, qu’elle investira plus de 260 milliards de FCFA en 2022 afin d’augmenter sa production pétrolière et développer l’activité gazière au Gabon, rapporte le site d’informations économiques Direct infos Gabon.

« Nous avons lancé les commandes des équipements pour construire une usine de gaz butane à Batanga qui va permettre de produire 15 000 tonnes de gaz butane par an à partir de début 2023 », a indiqué M. Broche, au sortir d’une audience avec le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda.


Perenco compte également utiliser cette enveloppe pour le développement et la modernisation du terminal pétrolier de Cap Lopez, racheté à TotalEnergies pour un montant compris entre 290 et 350 millions de dollars.

D’après le DG de Perenco, les investissements prévus dans ce terminal en 2022 ont pour but de « moderniser ce terminal et mutualiser l’activité de stockage et d’export du brut au Gabon »

Les activités de production de Perenco au Gabon ont commencé en 1992 avec l’acquisition de champs matures au large de Port-Gentil avec 8 000 barils de pétrole produits quotidiennement. 26 ans plus tard, la production moyenne annuelle atteint 90 000 boepd et 50 millions de pieds cubes de gaz naturel en 2017. Cette croissance a été soutenue par le développement continu de champs matures, une stratégie d’acquisition équilibrée et plusieurs succès d’exploration.

En 2014-2015, Perenco Gabon a financé une campagne de forage de 40 puits et de nombreux projets d’infrastructures, dont la création de 200 km de pipeline, le remplacement d’un navire FSO, la mise en service de nouvelles plate formes offshore de production, la création d’une unité de traitement et de compression de gaz et d’une station de traitement d’eau.

En 2016, après plus de 23 années d’une intense activité, Perenco Gabon a emménagé dans un nouveau siège à Port-Gentil, soulignant ainsi son engagement durable dans le pays.

En 2018, les relations de confiance de longue date entre les partenaires commerciaux et institutionnels ont permis l’acquisition de certains actifs de Total Gabon. La compagnie optimise la production de ces champs offshore qui sont Grondin, et onshore, Coucal/Avocette et Atora.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.