PDG/Moyen Ogooué : grande mobilisation militante pour une victoire d’Ali Bongo en 2023

Les hiérarques locaux, les cadres, les militantes et militants du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) de la province du Moyen Ogooué (centre du pays), se sont donnés rendez-vous samedi dernier dans la  commune de Lambaréné pour célébrer avec faste en différé les 54 ans de leur formation politique.

C’est l’esplanade de l’Hôtel de ville de la localité qui a abrité la cérémonie qui a vu la participation de plusieurs milliers des partisans et sympathisants d’Ali Bongo Ondimba le président du parti dit de « masse », venus lui témoigner leur reconnaissance leur fidélité et leur loyauté dans une ambiance de grand jour.

Le Membre du comité permanent du bureau politique, Joël Ogouma  durant la liesse populaire  appelant à la candidature d’Ali Bongo à la présidentielle de 2023 © D.R
Le Membre du comité permanent du bureau politique, Joël Ogouma durant la liesse populaire appelant à la candidature d’Ali Bongo à la présidentielle de 2023 © D.R

Pour la circonstance, tout le gotha politique de la province était au rendez-vous, notamment Joël Ogouma, Membre du comité permanent du bureau politique. Les membres du gouvernement Ossouka Rapponda nouvellement reconduits. Les élus nationaux et locaux.


Personne ne manquait à l’appel et arborait la traditionnelle tenue du parti, alors que les célèbres groupes d’animations en veilleuses, suites aux restrictions sanitaires liées à la pandémie du Covi 19, rivalisaient de prouesse et de chants à la gloire du « Distingué camarade président » Ali Bongo Ondimba barrait la façade principale de l’édifice.

C’était le retour du PDG des grands jours à Lambaréné, mais aussi celui du retour aux affaires de Joël Ogouma le membre du Comité permanent du bureau politique pour le département de l’Ogooué et des Lacs et du 1er arrondissement de la commune qui renouait officiellement avec la politique.

L’occasion pour Joël Ogouma, le nouveau patron politique de la province, de prendre la parole au nom des pedegistes de la commune de Lambaréné qui ont répondu massivement à l’appel d’en appeler solennellement, à la « candidature d’Ali Bongo Ondimba pour la présidentielle de 2023 » sous un tonnerre d’applaudissement et une longue ovation d’une foule pratiquement en délire.

Bien avant ce rituel, Joël Ogouma, désormais à la tête des pedegistes de la province du Moyen Ogooué, selon une « règle non écrite » , mais théoriquement  respectée qui voudrait que ce soit celui qui tient Lambaréné qui «commande » le Moyen-Ogooué , a remercié Ali Bongo Ondimba , le président du parti, pour la confiance qu’il venait de placer en lui, en le reconduisant dans ses fonctions de membre du comité permanent du bureau politique et la promotion d’autres cadres du parti de la province, lors des derniers ajustements au sein de cette formation politique.

Il a poursuivi son propos en appelant au rassemblement, à la cohésion et à l’unité des filles et fils de Lambaréné et du Moyen Ogooué.

La mobilisation grandeur nature des Pédegistes à Lambaréné © D.R
La mobilisation grandeur nature des Pédegistes à Lambaréné © D.R

« Il est plus que nécessaire de taire nos querelles et de surmonter nos divisions pour un nouveau départ, car elles nuisent à Lambaréné et à notre province », a-t-il souhaité.

Aussi, a-t-il souligné avec ferme conviction que le  « Distingué camarade président vous pouvez toujours compter sur la mobilisation des militantes et militants du PDG du Moyen Ogooué pour le triomphe de notre grand parti aux échéances électorales à venir. Le Moyen-Ogooué vous restera toujours reconnaissant pour tous les bienfaits que vous n’avez de cesse de nous accorder ».

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.