Ouverture du procès de Ike Ngouoni pour détournement de fonds publics 

L’ancien porte-parole de la Présidence, Ike Ngouoni Aila Oyouomi et  son ex secrétaire Sandy Ntsame Obame devant la barre de la cour criminelle spéciale le 25 juillet à Libreville © Gabonactu.com

Ike Ngouoni Aila Oyouomi, ancien porte-parole de la Présidence de la République comparait depuis cette fin de matinée du 25 juillet 2022 devant la Cour criminelle spéciale de Libreville pour détournement de fonds publics, complicité de détournement des fonds publics,  concussion et blanchiment des capitaux.

L’ex porte-parole du Président, Ali Bongo Ondimba comparait en compagnie de sa secrétaire,  Sandy Ntsame Obame poursuivie pour complicité de détournement de fonds publics.


Durant son exercice au palais présidentiel Ike Ngouoni Aila Oyouomi  aurait reçu environ 7,2 milliards de FCFA pour faire fonctionner la communication présidentielle.

Il lui est reproché d’avoir dépensé cette somme sans justificatifs. Il aurait bénéficié d’autres avantages qui lui auraient permis de se constituer un patrimoine conséquent.

Interpellé en novembre 2019, Ike Ngouoni est en détention préventive à la prison centrale de Libreville.  Son ex secrétaire est en liberté provisoire depuis mars 2021.

Ils risquent 20 ans de réclusion criminelle, assortie de 100 millions d’amende.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.