Octobre rose : dépistage et traitement des lésions cancéreuses au CHUL

Le Chef de Département de gynécologie-obstétrique du CHUL, Pr Jean- Pierre Ngou Mve Ngou supervisant la campagne octobre rose ©  Chul

Le Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) est très engagé comme les années précédentes à la lutte contre les cancers féminins en mettant en place un dispositif complet de dépistage et de traitement des lésions cancéreuses féminines.   

« C’est la maternité C qui est au cœur dudit dispositif au Chul, qui est un centre complet -l’un des rares du pays- à faire en même temps le dépistage et le traitement des lésions cancéreuses du sein et du col de l’utérus ; le fameux « sea and treat » (voir et traiter) selon les exigences de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) », a indiqué la communication du CHUL.


Le Centre de dépistage du Chul est en réalité gratuitement ouvert aux femmes sur toute l’année, pour une activité qui culmine au mois d’octobre avec la campagne « octobre rose ».

Le bilan provisoire de l’édition 2020 -en attendant une partie des résultats en cours de traitement- montre que plus de 1300 patientes, tous âges confondus, ont été examinées au Chul dont le tiers, 457 venaient de l’intérieur du pays.

Environ 217 lésions, bénignes ou malignes, ont été retrouvées concernant le sein pour finalement six (6) cancers diagnostiqués.

S’agissant du col de l’utérus, sur 33 lésions détectées, seul un cancer a été diagnostiqué.

Tous les cas de cancer diagnostiqués ont été référés à l’Institut de cancérologie de Libreville pour une prise en charge multidisciplinaire.

Il y a fort à parier que l’activité monte en charge au cours de la campagne « octobre rose » ouverte le 04 octobre à la maternité C du Chul.

Source : Chul


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.