Il n’y a pas un peuple qui soit définitivement passif, ni un peuple qui soit définitivement lâche (l’opposant Louis Gaston Mayila)

L’opposant Louis Gaston Mayila  ©  Archives Gabonactu.com

Libreville, 5 janvier (Gabonactu.com) – L’opposant Louis Gaston Mayila a déclaré lors d’un somptueux repas du nouvel an qu’il a offert mercredi à ses convives, une cinquantaine des leaders de l’opposition, que le peuple gabonais doit impérativement faire fi de la passivité pour peser dans les changements qui se pointent à l’horizon au Gabon.
« Il n’y a pas un peuple qui soit définitivement passif, ni un peuple qui soit définitivement lâche », a fait savoir M. Mayila, qui est à l’initiative du concept baptisé : « réconciliation nationale ».
Pour le président de l’Union pour la nouvelle république (UPNR, opposition), « les Gabonais veulent des changements, nous nous battrons afin que ces changements arrivent avec la magie des mots, avec le verbe, nous ne cèderons pas à la tentation de la rue ».
Louis Gaston Mayila est l’un des leaders faisant partie de 44 partis politiques de l’opposition qui exigent la mise en place d’une constituante et d’une transition de deux ans au Gabon, pour pallier à l’absence prolongée du Président Ali Bongo Ondimba qui a des soucis de santé depuis 72 jours.
Le numéro un gabonais a été victime d’un AVC le 24 octobre dernier à Riyad en Arabie Saoudite. Après une prise en charge médicale appropriée, il poursuit sa convalescence à Rabat au Maroc.


Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.