Mandji : un agent municipal décède pour avoir « trop » savouré son départ à la retraite

Vincent Mamadou, 60 ans, agent municipal à mairie de Mandji (Ngounié) est mort récemment après avoir « trop » fêté son départ à la retraite grâce à une cagnotte perçue dans le cadre de l’Indemnité de services rendus (ISR) à la municipalité, a appris Gabonactu.com auprès de la famille.

Très connu des habitants de Mandji, papa Vincent est décédé à Libreville à l’hôpital militaire du PK 9 où il a été évacué en urgence dans un état très critique.


Quand son départ à la retraite a été effectif, Vincent Mamadou est passé à la caisse pour percevoir son ISR. L’enveloppe est assez lourde pour un gagne petit qu’il a toujours été. Il décide alors d’aller célébrer l’heureux événement à Mouila. Il met 300 000 FCFA dans la poche et le voilà dans la capitale provinciale de la Ngounié.

Les témoins l’ont vu avaler beaucoup beaucoup de bières. « Il a vraiment bu la bière de Mouila », a témoigné une de ses proches.

Sentant que sa dose était suffisante, il quitte le bistrot pour la maison. Il réussit tout de même à rentrer à la maison, la visibilité nulle. Il chute lourdement est tombe la tête à l’envers. Ses blessures sont graves. Il perd énormément de sang.

 Transporté d’urgence à l’hôpital de Mouila, les médecins jugent son cas très sérieux. Il est tout de suite évacué à l’hôpital militaire de Libreville où il a rendu l’âme malgré une prise en charge efficiente.

Le très jeune retraité a été inhumé vendredi dans sa ville où il repose en paix au milieu des siens qu’il a loyalement servi.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.