Mairie de Libreville : un recensement physique sous forme d’audit en octobre prochain

Serge William Akassaga, maire de Libreville par intérim © SWA

Le Maire intérimaire de Libreville, Serge William Akassaga Okinda a dans une note de service annoncé le lancement courant octobre prochain d’un recensement physique du personnel pour mettre fin aux effectifs pléthoriques et fictifs à l’hôtel de ville de Libreville.

L’hôtel de ville de Libreville compte près de 3000 agents. Un effectif pléthorique qui obère son budget arrêté à 27 milliards de FCFA pour l’exercice 2020. Cette masse salariale pour le moins colossale absorbe 74% de ce budget.


Dans la même note, le nouvel édile de Libreville a également suspendu à titre conservatoire les fonctions et les rémunérations des proches collaborateurs de Léandre Nzué, maire de Libreville incarcéré à la prison centrale de Libreville pour des faits présumés de détournement des deniers publics, de concussion et blanchiment des capitaux.

Parmi les agents suspendus du cabinet du Maire qui est en détention préventive, il y a entre autres, le directeur de cabinet, le chef de Cabinet, les consultants, les conseillers, les chargés de missions, les chargés d’études, les attachés de cabinet, les secrétaires particulières, les secrétaires de cabinet, les aides de camp, les chauffeurs particuliers et les agents de sécurité.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.