L’UOB célèbre son 50ème anniversaire du 17 au 24 décembre

L’Université Omar Bongo (UOB), la plus ancienne et la plus grande université du Gabon célèbre du 17 au 24 décembre prochain son 50ème anniversaire, a annoncé mercredi dans un point de presse, le Pr Mesmin Noël Soumaho, recteur de l’UOB.

Mesmin Noël Soumaho a rappelé que c’est par une décision du conseil des ministres du 12 août 1970 qu’Omar Bongo, à l’époque président de la République du Gabon avait décidé de créer l’Université nationale du Gabon (UNG). L’établissement avait pour but de former les ressources humaines dont le Gabon avait besoin pour impulser sa dynamique de développement.


L’établissement fut rebaptisé en 1978 pour devenir Université Omar Bongo (UOB). Il avait aussi perdu la tutelle de toutes les grandes écoles qui gravitaient autours.

Selon plusieurs sources, à sa création, l’université avait une capacité de 14 000 places. En 2021, l’UOB totalise 35 000 étudiants.

« L’université Omar Bongo se présente aujourd’hui comme une entité socio-académique de très grande envergure qui compte 450 enseignants, 35 000 étudiants et 300 personnels administratifs et ATOS », a résumé le recteur.

« L’UOB, nonobstant l’image qu’elle peut donner d’un milieu social unique voué à la contestation, aura pleinement accompli sa mission de former des élites du Gabon », a-t-il avoué en citant par exemple l’actuelle Première ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, la président de la Cour constitutionnelle Marie Madeleine Mborantsuo ou l’actuel président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi.

50 ans après, l’UOB a connu 17 recteurs y compris l’actuel. Les étudiants estiment que l’établissement est vétuste, les installations d’accueil sont insuffisantes, les amphithéâtres ne sont pas sonorisés, pas de wifi, pas de bibliothèque de renom, l’entretien des espaces verts pose problème sans oublier la fermeture depuis des années des logements des étudiants.

Dans la perspective d’un renouveau de l’établissement, des états généraux de l’UOB seront organisés du 24 au 29 novembre 2021 ainsi qu’un colloque sur les « 50 ans d’université : histoire, bilan et perspectives critiques » du 23 au 24 décembre 2021.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.