L’opposition gabonaise promet le chaos (Alain Claude Bilie By Nze)

 
Libreville, Gabonactu.com) – Le ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze a affirmé dans un propos liminaire mercredi à l’occasion de sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire, que l’opposition qui a peur d’aller aux urnes promet le chaos pour le pays.
« Nous avons donc aujourd’hui une opposition déboussolée, désorientée et qui a peur d’aller aux élections car elle sait que les gabonais ne leur font pas confiance, les gabonais savent ce qu’ils sont et ils savent leur part de responsabilité dans la situation socioéconomique du pays », a-t-il affirmé.

« Le mensonge, la haine sont les seuls guides de leur action, la seule boussole de leur démarche politique. Ils veulent semer le trouble et créer le désordre, mais qu’ils ne s’y méprennent pas, le Gouvernement de la République ne laissera pas la chienlit s’installer, tous ceux qui voudront répandre le chaos, devront en répondre devant les autorités compétentes », a cogné le porte parole du gouvernement.


Alain Claude bilie By Nze ajoute « entre autres, l’opposition en désespoir de cause, craignant la défaite, fait feu de tout bois et promet le chaos pour le pays. Une chose est certaine, elle rencontrera la force publique pour assurer la paix et la tranquillité. Force restera à la loi ».

En résumé, pour cette opposition composée d’anciens apparatchiks du PDG et des transfuges de l’UPG, le mensonge est « la boussole qui guide leur action politique ».  « Mais les Gabonais ne se laisseront pas abuser. Ils viennent d’en faire la démonstration à Oyem, au Canton Kyé, en élisant un candidat du PDG dans une région que certains voulaient présenter comme le fief de l’opposition », conclu-t-il.

Cette analyse au vitriol est intervenue après deux faits majeurs à savoir : la publication par des opposants et des syndicalistes d’une pétition réclamant la démission du ministre de l’intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya qui aurait déclaré : « tant qu’il sera à ce Ministère, le Président de la République Ali Bongo Ondimba gagnera les élections ».  Des propos que dément Bilie By Nze qui parlent d’affabulations.

Le second fait est le dépôt par l’opposant Jean de Dieu Moukagni Iwangou d’un acte de radiation sur la liste électorale du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba qu’il accuse de s’être fait inscrire sur cette liste sur la base des documents d’état civil non règlementaires.

 

Daniel Etienne


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.