L’ONU demande la libération immédiate de Brice Laccruche Alihanga et ses amis

Le groupe de travail sur la détention arbitraire, une institution du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, dans une décision datée du 10 décembre dernier, demande la libération immédiate de Brice Laccruche Alihanga, ancien Directeur de cabinet du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba et ses compagnons détenus à la prison centrale de Libreville depuis fin 2019.

Le groupe de travail estime, selon la décision, que le gouvernement est libre d’enquêter et de poursuivre les auteurs des détournements de biens publics, mais pour le cas d’espèce, il n’a pas fourni les preuves qui justifient la détention de Laccruche et ses compagnons en prison.


L’avocat de Brice Laccruche Alihanga, Me Anges Kevin Nzigou a animé samedi à Libreville une conférence de presse pour éclairer l’opinion sur l’avis N° 64/2020 , concernant Brice Laccruche Alihanga, Grégory Laccruche Alihanga, Patrichi Christian Tanasa, Julien Engonga Owono et Geaurge Ndemengane Ekoh.

Lien de la conférence de presse diffusée en direct par Gabonactu.com :

https://www.facebook.com/watch/live/?v=184929693342629&ref=watch_permalink

L’ex puissant Directeur de cabinet du président Ali Bongo et plusieurs hauts cadres ont été interpellé dans le cadre d’une opération mains propres baptisée Scorpion.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.