PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’État débloque 30 milliards pour apurer la dette de la SEEG

L’État débloque 30 milliards pour  apurer  la dette de la SEEG

Le ministre du budget  échangeant  les documents au terme de la séance de  signature de convention de règlement de la dette de la SEEG @ E.M. K

 

Libreville, 23 octobre (Gabonactu.com) – Le ministre d’Etat en charge du budget, Jean-Fidèle Otandault, son collègue de l’eau et de  l’énergie, Patrick Eyogo Edzang et les responsables de la Confédération patronale gabonaise (CPG) ont signé lundi à Libreville une Convention de règlement de la dette pour solder  la dette de la Société d’énergie et d’eau du Gabon SEEG, estimée à 30 milliards de FCFA.

 

 

Ladite convention de règlement devra prendre effet à compter du 30 novembre et s’échelonnera sur 30 mois. Le désendettement progressif de la part du gouvernement devrait inciter la SEEG à  améliorer ses prestations vis à vis des consommateurs. Les plaintes liées aux délestages récurrents et les coupures d’eau, dans différents quartiers de Libreville et de l’ensemble du pays sont légions depuis de nombreuses années.


 

 

Selon le ministre du budget, la loi de finances 2017 consacre, 40% pour l’apurement de la dette. Cet effort doit se poursuit en 2018 pour un désendettement effectif, indique-t-on.

Le patronat et la CPG ont scellé à nouveau un contrat de confiance @ Stevy Mounombo

Alain Bâ Oumar, président de la confédération patronale gabonaise s’est félicité de l’aboutissement du règlement de cette partie de la dette, fruit d’une longue discussion dit-il  entre les parties prenantes. Pour lui, ce paiement permettra de matérialiser de manière progressive le Plan de relance économique (PRE)  concocté  par l’État avec le soutien du FMI.

 

 

« La SEEG se réjouit d’avoir pu signer cette convention d’apurement, c’est une avancée importante notamment sur la résolution de la dette intérieure car cela permet de revenir à une situation plus normale et de rassurer l’ensemble de nos agents », a souligné au terme e la signature Antoine Boo directeur général de la SEEG, société ayant le monopole de la production et de la distribution de l’eau et de l’électricité au Gabon.

 

Camille Boussoughou

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort