Les syndicats lancent trois jours de « ville morte » à Port-Gentil pour protester contre les restrictions Covid-19

Quelques 9 syndicats  dont  la toute puissante Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), ont appelé dans un courrier adressé au gouverneur de la province de l’Ogooué Maritime, les populations de Port-Gentil, capitale économique du pays, d’observer trois jours (24 au 26 novembre 2021) de « ville morte » pour protester contre les restrictions relatives à la lutte contre le Covid-19.    

Selon la Coordination provinciale de régulation de l’action syndicale, cette action constitue un  « avertissement à contester contre les mesures impopulaires du gouvernement qui rendent d’une part le vaccin contre la pandémie du coronavirus obligatoire et d’autre part, contre les contrôles intempestifs opérés par les agents des forces de sécurité et de défense, transformant ces prétendus contrôles en racket à ciel ouvert».

Pour éviter tout débordement, la coalition des syndicats a ce fait appelé les citoyens de Port-Gentil à observer cette  « désobéissance civile », à rester chez eux  pour « réfléchir, regarder la télévision, suivre ses enfants ou faire de la cuisine pour sa famille ».


Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.