Les régies financières en passe de paralyser l’activité économique

Les grévistes des régies financières lors de l’assemblée générale à Libreville le 22 septembre @ Gabonactu.com

 
Libreville, 23 septembre (Gabonactu.com) – Le vice-président de la Fédération des syndicats des régies financières et administrations assimilées (FESYREFAA), Wilfried Erisco Mvou Ossialas, par ailleurs porte-parole du mouvement  en grève depuis plus d’un mois  pour non-paiement de plusieurs mois d’arriérés de primes,  a déclaré vendredi  lors d’une assemblée générale à Libreville, le durcissement de la grève dans les prochains jours.
 
« Devant la négligence et le mépris du gouvernement, nous allons durcir le mouvement de grève », a déclaré M Mvou Ossialas. Il fustige l’attitude  non conciliante des autorités  à ouvrir les négociations afin de solder  ses créances.
 
Les grévistes  des regies financières, composées  des agents des Douanes, Impôts, Hydrocarbures et ceux du Trésor  ont décidé de bloquer l’activité économique par des actions fortes.    
 

Le bureau de la FESYREFAA désormais légal a donné des consignes fermes pour bloquer la machine @ Gabonactu.com

« Chacun sait ce qu’il doit faire », a-t-il donné comme consignes aux différents grévistes.  La stratégie non dévoilée permettra selon eux de faire pression au gouvernement pour qu’il paie sa dette.   
 
Les fonctionnaires des regies financières réclament 4 mois d’arriérés de primes et 5 mois de bonus.  Ces impayés sont évalués à 36 milliards de FCFA, selon les grévistes.     
 
Camille Boussoughou



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.