L’Érythréen Amare Samsom remporte en solitaire la 3ème édition du 10 km de Franceville

Le trio gagnant de Run in Masuka 2022  posant pour la postérité le 17 septembre à Franceville avec le Ministre des sports, Franck Nguema (droite) et Leod Paul Batolo, ADG de Comilog, une des entreprises sponsors officiels  de la course  © Gabonactu.com

L’athlète professionnel, l’Erythréen Amare Samsom, a remporté avec brio samedi 17 septembre 2022,  la 3ème édition du 10 Km de Franceville, en réalisant un alléchant temps de 29 minutes 55 secondes.

Le champion Erythréen a laminé l’Ethiopien, Dida Gemechu et le Kenyan Biwott Bernard, deux autres coureurs internationaux qui ont réalisé des chronos respectivement de 30 minutes 10 secondes et 30 minutes 52 secondes.


Le meilleur athlète gabonais, Djessy Mouele Kodo exhibant avec fierté son trophée © Gabonactu.com
Le meilleur athlète gabonais, Djessy Mouele Kodo exhibant avec fierté son trophée © Gabonactu.com

Bien qu’amateur, le meilleur athlète gabonais, Djessy Mouele Kodo a tutoyé les professionnels en se plaçant 7ème dans le classement général avec un excellent temps  de 34 minutes 10 secondes. Il a engrangé 04 minutes et 15 secondes par rapport à ses précédentes performances.

« Franchement pour nous l’objectif c’est de s’accrocher aux élites, donc le combat continu », a déclaré M. Mouele Kodo  remerciant par  ailleurs « Dieu pour cette force qu’il ne cesse  de mettre dans nos jambes et puis fasciner nos poumons ».

Des bonnes performances des athlètes gabonais rendues possible grâce à l’implication de l’Office national du développement du sport et de la culture (ONDSC). L’institution a permis aux athlètes de l’équipe nationale d’athlétisme de préparer sereinement, contrairement aux éditions précédentes, le Run in Masuku 2022.

Pour le Directeur général de l’ONDSC, Joannick Ngomo Obiang, « ce n’est que la première étape d’une longue séance d’entrainements qui va durer longtemps jusqu’au prochain marathon, il y a encore à faire ; donc on est là pour les accompagner ».

 Le podium de la catégorie élite dames © Gabonactu.com

Le podium de la catégorie élite dames © Gabonactu.com

Dans le plateau élite  dames, l’Éthiopienne Dessie Anchilanu, a supplanté sa compatriote, Samuel Alemaz, vainqueur  du 10 km de Port-Gentil 2022. Elle a remporté cette 3ème édition du Run in Masuku avec un chrono de 34 minutes 24 secondes, loin devant les kényanes, Cherono Eva et Chebet Miriam qui ont réalisé respectivement 34’49 et 34’57.

La course pédestre la plus exigeante d’Afrique, l’a été encore plus difficile pour la meilleure gabonaise Chancia Mimbale Bibang dit « Jordache » qui n’a pas pu réaliser son rêve d’être parmi les trois premières de l’épreuve. Elle est arrivée 8ème dans le classement général avec un chrono de 45’36.

Sydney IVEMBI, envoyé spécial


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.