L’enseignante de Kango quitte sa cellule de la prison centrale de Libreville ce mercredi

L’enseignante et Directrice de l’Ecole primaire de Kango (100 km de Libreville), Estelle Mengue Nteme, jetée en prison pour « outrage à agent et rébellion » le 29 janvier quittera finalement sa cellule ce mercredi après avoir purgé toute sa peine, a appris Gabonactu.com auprès de sa famille.

Estelle Mengue Nteme a été condamnée lundi à 35 jours de prison dont 25 fermes. Le reste avec sursis. Elle a totalisé ses 25 jours de prison ce mardi, selon une source familiale qui espère que ce mercredi, elle quittera sa cellule pour rejoindre sa famille.


Estelle Mengue Nteme a été incarcérée à la prison centrale de Libreville le 29 janvier 2021. Ses ennuis ont commencé en octobre 2020 à cause du Covid-19. L’enseignante se rendait à son poste de travail à Kango. Au poste de contrôle de Ntoum (40 km de Libreville), un gendarme lui a demandé de présenter son test Covid. Elle a répondu qu’elle ne sortait pas de l’Estuaire. Le gendarme ordonne qu’Estelle Mengue Nteme descende de la voiture. Le feu s’est allumé.

L’enseignante sera arrêtée à son domicile de Kango 3 mois plus tard puis jetée en prison.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.