Législatives 2018 : Hortense Nse Mvie et Prisca Ndoungou Moughola au contact des électeurs

Hortense Nse Mvie, au marché du Pont Nomba@Gabonactu.com

Owendo, 29 septembre (Gabonactu.com) – La candidate du parti démocratique Gabon (PDG) aux législatives du 6 octobre prochain pour le compte du 1er siège d’Owendo, Hortense Nse Mvie et sa suppléante Prisca Ndoungou Mughola sont allées samedi au contact des électeurs dans les différents marchés de leur ressort politique pour échanger sur la nécessité de les envoyer comme représentantes au Parlement dans quelques jours.
 
En tenues décontractées rappelant tout de même le parti démocratique gabonais (PDG) elles ont fait le tour des marchés du Pont Nomba, Pétro, Carrefour Sni, Sni Owendo et Awoungou.

Ici, au marché d’Awoungou@Gabonactu.com

Une seule préoccupation. Ecouter, expliquer et convaincre.
 
« Nous voulons être les porte-voix des préoccupation de ces populations à la grande cour. Nous sommes dans la décennie de la femme et nous sommes des femmes. Nous souhaitons renforcer l’autonomisation de la femme en leur facilitant l’accès aux crédits. Or, ces idées doivent être portées au niveau de la prise des décisions et nous sommes mieux placées pour cela », a indiqué Hortense Nse Mvie.
 
La lutte contre l’insécurité à travers l’électrification des quartiers sous intégrés, l’accès à l’eau potable et bien d’autres projets seront portés au Parlement, indique-t-on.
 
Mais pour cela, « il faut d’abord voter ; voter pour Hortense et Prisca. En votant, vous nous donnerez la force d’aller plaider pour une accélération de la transformation rapide et durable du Gabon. Le chef de l’Etat a besoin d’une majorité écrasante pour réussir cette transformation », averti Prisca Ndoungou Moughola.
Hortense Nse Mvie échange avec les commerçantes au Carrefour SNI@Gabonactu.com

Le choix des marchés a été guidé par le fait que les gabonaises qui font dans le commerce de détail ne se lièrent de leur activité que tard le soir. Et le samedi, jour non ouvré, de nombreux électeur font les emplettes. Le jour et l’endroit étaient donc rêvés pour rencontrer les électeurs, indique-t-on.
 
D’autres rencontres sont prévues avec d’autres concitoyens et dans les sections.
 
Le 1er tour du scrutin aura lieu le 6 octobre prochain et le 2e tour, 3 semaines plus tard selon le calendrier établi par le centre gabonais de élections (CGE).
 


Précieux Koumba  


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.