PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’Ecole des Mines et de la Métallurgie de Moanda s’ouvre à la sous-région Afrique centrale

L’Ecole des Mines et de la Métallurgie de Moanda s’ouvre à la sous-région Afrique centrale

Une vue d’E3MG © D.R

Le Président du conseil d’administration (PCA) de l’Ecole des Mines et de la Métallurgie de Moanda (E3MG) dans la province du Haut Ogooué (sud-est), Maurice Nziba a annoncé au terme d’une réunion préparatoire avec le ministre des Mines, Vincent de Paul Massassa, la tenue ce jeudi d’un conseil d’administration ordinaire de cette grande école d’application qui a désormais pour ambition de former les ingénieurs et autres techniciens chevronnés de tous les pays de l’Afrique centrale.

« C’est une école certes qui est réalisée pour répondre aux besoins de l’industrie minière nationale mais très tôt, la vocation, le positionnement sous régional de l’école a été bien définit », a déclaré M Nziba.

L’audience a permis aux membres du conseil d’administration d’ E3MG de présenter à la tutelle les différentes composantes de l’école en termes de programmes d’enseignement, d’objectifs et d’ambitions.


 Le ministre des Mines, Vincent De Paul Massassa  entouré  des membres du conseil d’administration d’E3MG durant la réunion préparatoire le 4 août à Libreville   © Com MPGM

Le ministre des Mines, Vincent De Paul Massassa entouré des membres du conseil d’administration d’E3MG durant la réunion préparatoire le 4 août à Libreville © Com MPGM

Un projet réussi pour les pouvoirs publics, déterminés à partager cette expérience à d’autres pays de la sous-région, confrontée à un déficit de cadre dans le secteur de mines et de la métallurgie.

« Nous connaissons que la vocation première avait été de renflouer la connaissance et la mise à disposition des techniciens chevronnés sur le marché notamment pour compenser le manque de personnels dans les sociétés minières locales. Nous comprenons également qu’aujourd’hui la vocation de s’étendre de façon sous régionale va encore amplifier l’importance de cet établissement et d’où la nécessité de s’assurer que les curricula qui y sont dispensés sont conformes à la vue d’ensemble dans l’industrie », a relevé le Ministre Massassa.

L’Ecole des Mines et métallurgique est le fruit d’un Partenariat public et privé (PPP) entre l’Etat gabonais et la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du géant français de la métallurgie ERAMET. Elle allie la formation pédagogique et professionnelle.

Ouvert depuis 3 ans, l’établissement supérieur a déjà produit deux promotions qui ont été vite embauchées dans les sociétés minières opérant dans le pays (COMILOG, Nouvelle Gabon Maning, …)

Antoine Relaxe

 

 

 

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort