Le syndicaliste Erisco Mvou Ossialas a passé sa 7ème nuit en garde à vue à la DGR

Le syndicaliste Erisco Mvou Ossialas a passé sa 7ème nuit en garde à vue à la Direction générale des recherches (DGR, redoutable service de renseignements généraux), a appris Gabonactu.com auprès de ses proches.

Erisco Mvou Ossialas a été interpellé le 28 octobre dans la cour du ministère du Budget où le personnel avait implanté un piquet de grève pour revendiquer leurs primes. En dehors des nuisances sonores, la manifestation était pacifique. Aucun agent n’avait jamais été agressé. Aucun accès aux bureaux n’a aussi été bloqués par les manifestants, selon plusieurs sources.


Erisco Mvou Ossialas a été interpellé pour avoir participé à cette manifestation alors qu’il avait été détaché au ministère de la Communication. Le syndicaliste est bien un agent du Trésor public relevant du ministère du Budget. Il est par ailleurs président en exercice de la Confédération des régies financières et administrations assimilées (COSYREFA), syndicat à l’origine de son affectation qu’il estime être disciplinaire.

Ses partisans dénoncent un harcèlement et se demandent en vertu de quelle loi est-il maintenu en garde à vue durant 7 jours soit largement au-delà de la durée légale fixée à 72 heures.

Mercredi, le procureur de la République aurait affirmé qu’il n’avait jamais été saisi de cette affaire. Ce jeudi sera une journée déterminante pour ce syndicaliste qui pourrait à nouveau être conduit au parquet. Mercredi, il a brièvement quitté sa cellule et conduit au parquet où aucun procureur ne l’attendait. Il a été ramené à la DGR où il a passé une « nuit de plus et de trop », selon un de ses proches.

Camille Boussoughou


One thought on “Le syndicaliste Erisco Mvou Ossialas a passé sa 7ème nuit en garde à vue à la DGR

  1. Bonjour ! Oyoua ossialas Stephen Ulrich. Jeune étudiant à l’université Omar BONGO, en département de droit. À ce sujet d’actualité, j’aimerai tout d’abord rappeler aux citoyens que les droits de l’homme sont basés sur le respect de l’individu. Leur principale fondamental est qu’une personne est un être moral et rationnel qui mérite d’être traité avec dignité.
    -comment admettre qu’un individu qui exerce pleinement son métier, tout en ayant l’amour de sa patrie sois mis au arrêt sans mandat. Tout en sachant que le mandat d’arrêt est un ordre donnée à la (police ou gendarmerie) par un juge d’instruction. Le syndicaliste mr MVOU ERISCO à été interpellé par la DGR cela fait déjà 7jours chose anormale sans mandat. Ce dernier qui fait partie d’un syndicat et y joue un rôle actif est toujours dans les murs de cette direction.
    Nous gabonais le savions tous que ce pays regorge multiples richesses premières. De ce fait, mr MVOU ERISCO Ossialas et ses collègues ont été motivés simplement parce qu’ils ne sont pas renumere à leurs juste valeur et plaide pour la suspension subitement des primes. Cette grève a été lancé, pourrais-je même dire mise au point pour mettre fin à ce mauvais fonctionnement, nous n’allions pas dire que le président est pour quelque chose comme ce dit souvent dans les quartiers. Il y a un gouvernement en place alors que chacun joue pleinement son rôle merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.